L'éclairage public

L’éclairage public amélioré pour une ville plus belle et plus sûre.

Éclairer c’est mettre en valeur la ville, son patrimoine architectural, végétal ou touristique.

 

C’est bien sûr participer à l’animation par la mise en oeuvre des illuminations de Noël par exemple, mais c’est aussi sécuriser les rues et les places, faire en sorte que, la nuit tombée, en centre ville et dans les quartiers, les gens circulent en toute quiétude…

 

21,5 M€ ont été investis pour améliorer l’éclairage public et atteindre ces objectifs.

 

À ce chiffre s’ajoutent les 2 M€ de fonctionnement par an en incluant la consommation électrique dont la progression est maîtrisée grâce au développement de solutions basse consommation.

 

Les principales réalisations(créations, requalifications totales, renforcements ou rénovations de l’éclairage) :

 

  • Chemin de la Poudrière, Rond-point Bonaparte, corniche Escartefigue, places Laporterie, Passani et Sadi Carnot, place Macé et ses abords, place Victor Hugo, place de la Poissonnerie, place à l’Huile, place de la Liberté, place Louis Blanc, église St-François de Paule et ancien Conservatoire, Opéra et rues Molière et Racine, rue Dumont D’Urville et rue de Chabannes, avenue Winston Churchill, rue François Fabié, boulevard Tessé et gare routière, boulevard Joffre et avenue Cuzin, plages du Mourillon et parking des plages, Porte des Oliviers, jardin Toucas, parking de la Carte Postale, école des Trois Quartiers, place Martelli Chautard, avenue du XVe Corps, rues Fayal et Schumann, Vallon des Hirondelles, parc de la Tour Royale, voie d’accès à la Tour Royale, boulevard Jacquemin, cours Lafayette, rue Emile Zola, place de la Cathédrale, place Senes, place du Mûrier, chemin et montée de la Paveigne, place Noël Blache, Carré du Port (également l’éclairage sous-marin), boulevard Paban, Portes d’Italie, place de l’Europe, place Hardoin, avenue Magnan, avenue des Dardanelles, traverse Richard, parc de Sainte-Musse, avenue Vauban, rue Victor Clapier, place camille Aubin.

 

L’éclairage public, c’est aussi les actions de développement durable, y compris pour les illuminations de Noël :

 

  • 1000 motifs et plafonds lumineux,
  • 350 habillages d’arbres en rideaux,
  • 45 motifs « joyeuses fêtes » dans les quartiers.

 

Le relamping systématique (remplacement des ampoules par des lampes de nouvelle génération) permet d’économiser l’énergie, de même que la mise en oeuvre d’actions en faveur du développement durable (Utilisation de nouvelles technologies : lampadaires solaires, détecteurs de présence, lampes à diodes, etc.).

 

Des conventions ont également été passées avec EDF pour économiser l’électricité.

 

En 3 ans la facture de l’éclairage public a baissé de 14% (moins 5% pour les bâtiments publics).

Contacts