Déchets de bricolage : direction la déchèterie !

Un geste simple pour limiter les incivilités et rendre la ville plus belle.

Parmi toutes les incivilités qui défigurent notre ville, il en est une particulièrement préoccupante : les dépôts de gravats et autres déchets du bricolage (pots de peinture, portes, vitres, etc). Ces dépôts sont interdits par un arrêté municipal qui précise que "les déblais, gravats, décombres, sanitaires, provenant de travaux publics ou particuliers, les déchets liquides, toxiques ne doivent pas être déposés sur la voie publique".

Malgré cela, les volumes de déchets laissés dans la rue augmentent chaque année, et leur élimination génère un coût de 100 000 € par an - un montant qui pèse sur les finances municipales. Pour se débarrasser de ces déchets, le seul réflexe est de se rendre à la déchèterie de Lagoubran, qui accueille en particulier ces types de rebuts. Les services de la Ville travaillent à améliorer ce dispositif dans les années à venir, pour apporter aux Toulonnais d’autres solutions de proximité.

Un agent de médiation a été missionné pour traquer ces incivilités au quotidien. Et il appartient à chaque habitant de les signaler en mairie pour un traitement rapide.

Actualités 

Actualités

Cette conférence sera l’occasion de présenter le projet du nouveau quartier qui verra le jour à l'automne 2019, et de faire le point sur les travau

Inauguré officiellement ce matin, l’établissement scolaire réhabilité, restructuré, agrandi et embelli a fait l’unanim

Les 6, 7 et 8 octobre, ne manquez pas la "rentrée" du MIDI TOULON Festival : plus de 20 heures de programmes réunis sur 6 sites toulonnais !

La place de l'Équerre accueille une structure éphémère qui abrite deux expositions à l'occasion des 40 ans du CAUE (Co

Au hasard d’une balade dans le centre ancien, on peut croiser ici ou là de nouveaux visages, colorés ou monochromes.