Déchets de bricolage : direction la déchèterie !

Un geste simple pour limiter les incivilités et rendre la ville plus belle.

Parmi toutes les incivilités qui défigurent notre ville, il en est une particulièrement préoccupante : les dépôts de gravats et autres déchets du bricolage (pots de peinture, portes, vitres, etc). Ces dépôts sont interdits par un arrêté municipal qui précise que "les déblais, gravats, décombres, sanitaires, provenant de travaux publics ou particuliers, les déchets liquides, toxiques ne doivent pas être déposés sur la voie publique".

Malgré cela, les volumes de déchets laissés dans la rue augmentent chaque année, et leur élimination génère un coût de 100 000 € par an - un montant qui pèse sur les finances municipales. Pour se débarrasser de ces déchets, le seul réflexe est de se rendre à la déchèterie de Lagoubran, qui accueille en particulier ces types de rebuts. Les services de la Ville travaillent à améliorer ce dispositif dans les années à venir, pour apporter aux Toulonnais d’autres solutions de proximité.

Un agent de médiation a été missionné pour traquer ces incivilités au quotidien. Et il appartient à chaque habitant de les signaler en mairie pour un traitement rapide.

Actualités 

Actualités

Sœur André, Lucille Randon dans le civil, vient de souffler ses 114 bougies.

Quelque 800 enfants de l’aire toulonnaise ont eu la chance, ce 9 février, d’assister à un super cours de musique : une matinée spéciale placée sous

Après l’America’s Cup en 2016, TPM se prépare à accueillir sur le plan d'eau de la rade une régate de haut niveau, du 10 au 14 octobre prochains :

Si l’homme des villes est particulièrement attaché à son environnement végétal, il peut aussi, par méconnaissance, ne pas lui vouloir que du bien.

Bonne nouvelle pour les automobilistes.