Déchets de bricolage : direction la déchèterie !

Un geste simple pour limiter les incivilités et rendre la ville plus belle.

Parmi toutes les incivilités qui défigurent notre ville, il en est une particulièrement préoccupante : les dépôts de gravats et autres déchets du bricolage (pots de peinture, portes, vitres, etc). Ces dépôts sont interdits par un arrêté municipal qui précise que "les déblais, gravats, décombres, sanitaires, provenant de travaux publics ou particuliers, les déchets liquides, toxiques ne doivent pas être déposés sur la voie publique".

Malgré cela, les volumes de déchets laissés dans la rue augmentent chaque année, et leur élimination génère un coût de 100 000 € par an - un montant qui pèse sur les finances municipales. Pour se débarrasser de ces déchets, le seul réflexe est de se rendre à la déchèterie de Lagoubran, qui accueille en particulier ces types de rebuts. Les services de la Ville travaillent à améliorer ce dispositif dans les années à venir, pour apporter aux Toulonnais d’autres solutions de proximité.

Un agent de médiation a été missionné pour traquer ces incivilités au quotidien. Et il appartient à chaque habitant de les signaler en mairie pour un traitement rapide.

Actualités 

Actualités

Le label « Ville active et sportive », attribué à Toulon en début d’année, a été partagé avec les responsables d’assoc

Ouvert dès le 22 novembre, le village de Noël sera officiellement inauguré deux jours plus tard.

Le coup d’envoi officiel de la 20e « Fête du livre du Var » a été donné ce vendredi après-midi sur la place d’Armes.

Quelques semaines après le passage du terrible ouragan Irma, le voilier Patriac'h a appareillé mercredi pour les Antil

Septièmes du nom, les journées dédiées aux aînés dans le cadre de la « semaine bleue » nationale auront lieu les 9 et 10 novembre prochain.