Vie des quartiers

Le nouveau pôle de correspondance ravive l’âme de la place Bouzigues

La déconstruction de l’ancienne station-service située au 678, chemin de Rigoumel a permis la réalisation d’un pôle de correspondance dédié aux mini-bus. Connecté aux différents arrêts de bus de la place Bouzigues, l’espace est équipé d’une zone d’attente abritée et de quais adaptés aux personnes à mobilité réduite. L’opération d’aménagement d’un pôle qui enregistre plus de 3 000 montées/descentes par jour a coûté 700 000€.

Place : espace, lieu public découvert et environné de bâtiments. Telle est la définition, froide et lapidaire donnée par l’ensemble des dictionnaires. Pour les habitants d’un village, d’une ville ou d’un quartier, la place est ce lieu grouillant où l’on se croise, où l’on échange, où l’on vit tout simplement. En son centre, coule bien souvent une fontaine. Le clapotis de l’eau, tel un cœur qui bat, impulse une vie commerçante, sociale, ludique. La place Bouzigues n’échappe pas à cette règle. Les résidents du quartier des Quatre Chemins des Routes aiment à s’y retrouver pour refaire le match de la veille au soir, converser de la pluie ou du beau temps, aborder des sujets plus sérieux…
« La place de mon quartier restera toujours dans ma tête. C’est là où j’ai appris à faire du vélo, à jouer au ballon, d’où je suis rentré parfois les vêtements déchirés après quelques disputes avec les copains », s’est souvenu, avec émotion, Hubert Falco, maire de Toulon. Venu inauguré les travaux de réaménagement de cette place emblématique toulonnaise, le premier magistrat a partagé avec les enfants de l’école du quartier, présents pour cet événement, quelques-uns de ses souvenirs d’enfance… Mais, pas que « Vous êtes l’avenir de ce quartier. C’est à vous de le faire vivre. Mon rôle et celui du conseil municipal est un travail de proximité pour répondre aux besoins des habitants, c’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons déplacé les bus ».

Un pôle de correspondance créé

Au carrefour du chemin de Rigoumel et de la rue Groignard, la place Bouzigues vient donc de retrouver son éclat après quelques mois de travaux. Les minibus, qui y stationnaient, ont été transférés quelques mètres plus loin, vers un pôle de correspondance flambant neuf créé à la place de l’ancienne station-service rachetée par la Ville. D’une surface de 361m², ce pôle d’échanges permet désormais d’accueillir les usagers en toute sécurité. L’espace est équipé d’une zone d’attente abritée et de quais adaptés aux personnes à mobilité réduite. Les travaux se sont déroulés en deux temps. Une première phase au début de l’année 2022 avec la dépollution et la déconstruction des bâtiments de la station-service et s’est poursuivie par la création des quais, la pose des enrobés puis du mobilier urbain. Mis en service à la fin du printemps, cet arrêt dédié aux navettes, a trouvé sa vitesse de croisière auprès des usagers du quartier, avec plus de 3 000 montées/descentes par jour.
La deuxième phase qui a débuté en septembre dernier s’est achevée récemment. Elle a consisté en la mise en accessibilité des trottoirs de la rue Groignard et des deux quais de l’arrêt Bouzigues ainsi que la réfection du revêtement de la chaussée. Cette mise en accessibilité des différents arrêts de bus permet de sécuriser les circulations des piétons et des véhicules au niveau de la place. 
Comme à chaque opération de voirie, le mobilier urbain et plus particulièrement les candélabres, ont été remplacé par des modèles à LED moins énergivores. 4 nouveaux arbres vont venir s’ajouter à ceux déjà existants. L’opération d’aménagement du pôle de correspondance a nécessité une enveloppe financière de 700 000 €.

Auguste Bouzigues, un ancien conseiller municipal toulonnais

Celle qui ressemble à une « véritable place de village » avec son alignée de platanes et sa fontaine en circuit fermé va retrouver toutes ses activités habituelles, de la discussion sur un coin de banc ombragé au jeu de boule, en passant par les différentes animations organisées par le comité d’intérêt local et les associations du quartier.
Des activités et une rénovation que n’aurait pas reniées Auguste Bouzigues. Né dans le Gard en 1847 et décédé dans la capitale du Var en 1907, l’ancien juge du tribunal de commerce et ancien administrateur des Hospices civiles de Toulon, qui a été conseiller municipal de la ville, est passé à la postérité toulonnaise en 1932.
 

Actualités 

Actualités

Les festivités du 14-juillet ont rassemblé de nombreux Toulonnais et touristes venus assister à la prise d’armes, au défilé et au feu d’artifice or

Plus de 6 000 personnes ont assisté au premier des deux matchs de préparation de l’équipe de France U23 de football organisé au Stade Mayol.

La 8e édition de la Design parade Toulon pose ses valises à l’Ancien Evêché du vendredi 28 juin au dimanche 3 novembre.

Avec l’aide du dispositif « Région Sud, la région sûre !

Jusqu’au 6 octobre 2024, une centaine d’aquarelles sont présentées au Musée d’Art de Toulon (MAT) dans le cadre de l’exposition « De Delacroix à Si