Toulon accueille le championnat du monde de catamaran Class A

La vocation maritime de Toulon s’affirme d’année en année. Après la grande finale du GC32 Racing Tour en 2018, le Pro Sailing Tour en 2021 et la Coupe de l’America en 2016, Toulon accueille jusqu’au 15 septembre le championnat du monde de catamaran Classe A. Un spectacle à ne pas manquer en rade des vignettes.

Lors de l’America’s cup de 2016, les meilleurs navigants se sont affrontés dans la rade Toulonnaise sur les bateaux les plus rapides du monde et Toulon a été le point de mire des médias locaux, nationaux et internationaux. La ville s’était montrée à la hauteur de l’événement et fait la démonstration de ses atouts, notamment un plan d’eau exceptionnel, une rade protégée et des conditions idéales de navigation. C’est pourquoi les passionnés de voile se réjouissent que les responsables du championnat du monde de catamaran Class A, après avoir choisi Houston (USA) en 2022 et Weymouth & Portland (Royaume-Uni) en 2019, aient décidé d’organiser l’édition 2023 en France, et surtout à Toulon.

Concentration de talents

Avec le championnat du monde de Class A , (il s’agit d’un catamaran de sport de compétition très léger), la rade de Toulon va être durant une semaine le terrain de jeu d’une bonne partie de l’élite de la voile légère mondiale. Parmi les 124 concurrents qui seront en lice durant 7 jours à partir de dimanche 10 septembre, figurent de nombreux médaillés olympiques, des champions du monde de diverses séries et des recordmen de vitesse à la voile. Chacun d’eux concourra dans sa catégorie selon son âge, son sexe et son niveau de performance : Junior champion, Woman champion, Master champion, Grand master champion et Great grand master champion. Et chacun d’eux de choisir sa discipline : Open ou Classic. La première résulte des innovations technologiques qui permettent de voler au-dessus de l’eau, la seconde présente des contraintes techniques supplémentaires, la compétition étant alors moins liée à la technologie.

Tour de Babel

19 pays sont représentés : Argentine, Australie, Îles vierges, USA, Madagascar, Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Espagne, Finlande, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suède, Pologne et Suisse. Autant dire que le Yacht Club de Toulon, qui tient un rôle majeur dans l’organisation de l’événement, a déjà pris des allures de tour de Babel.

Des rendez-vous journaliers

Les Toulonnais et les visiteurs du moment ont décidément beaucoup de chance. Ils pourront non seulement vibrer tout le mois de septembre et au-delà au rythme de la coupe du monde de rugby, mais encore ils pourront admirer chaque jour pendant une semaine entière un spectacle inédit de bateaux qui « volent » au-dessus des flots. Les courses officielles débutent dimanche 10 septembre à 10h (sous réserve d’un changement dans les conditions météorologiques), mais ceux qui le souhaitent pourront assister demain samedi 9 septembre à partir de 13h30 aux premières évolutions des bateaux, lesquelles ne compteront pas pour le classement. La « practice race » permet en effet aux concurrents et aux organisateurs de faire les vérifications nécessaires et veiller au moindre détail pour le bon déroulement des compétitions.

En savoir plus 

:

Pour connaître le programme du championnat du monde de catamaran Class A :   

https://aclassworld2023-toulon.com/fr/media/press-releases/

Actualités 

Actualités

Dans le cadre des actions Jeunesse menées par la Métropole TPM, le Conseil de la Vie Etudiante et de la Jeunesse TPM en lien avec le Conseil de Dév

En étant l’une des villes étapes du Relais de la flamme olympique, Toulon est entrée dans l’histoire des JO.

C’est devant des milliers de personnes massées sur la place de la Liberté que le comédien Charles Berling a embrasé le chaudron olympique, au terme

Jusqu’au 12 mai, 9 voiliers dits 12 m JI vont s’affronter sur le plan d’eau de la Rade des Vignettes pour cette 1ère édition de la Toulon Provence