Tourisme

Toulon, destination « arty » qui vaut le détour

Le numéro 237 du magazine Détours en France, consacré au Var, propose à ses lecteurs de découvrir, dans un dossier de 10 pages, un nouveau visage de Toulon. Celui d’une ville où l’art et l’architecture s’entremêlent et se croisent dans tous les quartiers.

Quel est le point commun entre le téléphérique et le môle des torpilles à Pipady, le stade nautique du Port-Marchand et l’opéra de Toulon ? A première vue, aucun. Sauf que… chacun d’entre eux et bien d’autres encore constituent des pépites architecturales mises en valeur par le magazine « Détours en France ». Après avoir eu les honneurs d’un nouveau guide Michelin sur les 52 villes à découvrir en novembre dernier, c’est au tour du leader des revues consacrées à la France de mettre la capitale du Var l’honneur. Dans son numéro 237, le mensuel propose, au fil de 10 pages de reportage, une balade « arty » dans les rues d’une ville qui a « le vent en poupe », animée d’une « une effervescence naturelle » grâce à « l’ouverture de nouveaux lieux dédiés à l’art contemporain et au design ».

Des contreforts du Faron aux plages du Mourillon, du port à Chalucet en passant par le centre ancien, tous les styles s’y côtoient montrant un patrimoine en perpétuelle mutation : classique, Second-Empire, Art Déco, Le Corbusier, contemporain… Une évolution architecturale synonyme d’une ville qui poursuit sa mue culturelle en proposant aux habitants et visiteurs des musées rénovés, la création d’une galerie à ciel ouvert avec la Rue des Arts et l’implantation d’une des plus prestigieuses écoles françaises d’architecture intérieure et de design. « Détours en France » l’affirme, un vent de créativité souffle sur la ville.

Toulon, nouveau phare de la culture ? C’est ce que laisse entendre ce reportage.

Actualités 

Actualités

2 000 étudiants de l’Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé étaient réunis vendredi 22 juillet au Zénith de Toulon pour recev

1 656 photos de Toulon sont accrochées aux cimaises de la mairie d’Honneur du 20 juillet au 25 août.

La Fête nationale a été célébrée comme il se doit à Toulon.