Solidarité

Vent de jeunesse sur le CCAS

Annoncé en début d’année, le réaménagement du siège du Centre communal d’action sociale est aujourd’hui terminé. Son inauguration officielle, le 30 novembre, a été l’occasion de découvrir un site totalement repensé, plus clair, plus accueillant, accessible et sécurisé.

C’est Dominique Andreotti, adjoint au maire en charge des solidarités, qui s’est tout d’abord adressée à la nombreuse assistance, soulignant les qualités d’un chantier « livré en temps et en heure, sans aucune interruption des services rendus aux usagers. » Sans oublier d’adresser un « coup de chapeau à l’architecte et aux entreprises, ainsi qu’un grand merci aux personnels pour leur patience », elle a ensuite précisé : « On est loin du Bureau d’aide sociale d’antan. Aujourd’hui, le Centre communal d’action sociale prend tout son sens sous la dynamique impulsion de son président, Hubert Falco ».

 

 «  Ça n’a rien d’anecdotique »

 

Ce dernier a pour sa part souligné l’importance  « de recevoir le public dans les meilleures conditions. Depuis son ouverture en 1988, la structure n’avait connu aucune transformation. Ce réaménagement n’a rien d’anecdotique, parce que le public qui vient ici est fragilisé, parfois en détresse, et il est important que les rencontres se fassent dans un lieu accueillant. De plus, reconnaissons qu’avoir transféré l’action gérontologique du 1er étage au rez-de-chaussée en facilite grandement l’accès ».

 

À cœur ouvert

 

Quant aux différents services rendus par les personnels, il n’a pas manqué de les saluer en précisant « le portage des repas à domicile, c’est parfois LA visite de la journée pour celles et ceux qui les reçoivent. LE moment de contact et de dialogue. De sourire aussi. Ce sourire qui est le meilleur des médicaments ! Alors, dans cette période de Noël, j’ai une pensée pour les personnes seules ou fragilisées et j’adresse un grand merci à celles, membres d’associations et personnels du CCAS, qui ouvrent leur cœur. »

En savoir plus 

Le CCAS nouveau :

 

< Accueil général modifié en vue d’une polyvalence pour une meilleure orientation de l’usager, d’une sécurisation et d’une meilleure supervision des accès aux étages.

< Rez-de-chaussée réaménagé en plateforme des services « action sociale » et « accès gérontologique ».

< Mise aux normes « accessibilité » pour les personnes à mobilité réduite

< Regroupement des services de soins infirmiers à domicile.

 

Coût total de l’opération : 600 000 €

Travaux (hors mobilier, maîtrise d’œuvre, etc.) : 400 000 €

Participation Conseil départemental : 100 000 €

Participation Feder (Union européenne) : 233 335 €

 

Le CCAS en quelques chiffres :

 

< Depuis le début de l’année 2017 : 35 337 personnes accueillies

 

< En 2016 :

* Service action gérontologique : 6 099 personnes renseignées / 690 signalements de personnes âgées isolées et/ou dans le besoin / 249 participants aux ateliers de prévention à la perte d’autonomie

* Service action sociale : 609 entretiens pour le RSA / 8 066 aides financières instruites

* Maintien à domicile : 110 091 repas distribués / 116 bénéficiaires de soins infirmiers

Actualités 

Actualités

Depuis trois semaines, le traditionnel village de chalets de bois a ouvert ses portes et le public est ravi d’y retrouver aussi la crèche animée et

Ce sera un vendredi et uniquement dans le quartier de Valbertrand mais il est important que tout le monde le sache afin de ne pas être surpris.

Rencontre toujours nourrie d’une belle émotion, la réception des « couples en or, en diamant et en platine » a eu lieu le 7 décembre au cœur du fo

Hubert Falco, président de TPM, l'a annoncé cet après-midi en conférence de presse: le quai de 400 mètres dans le port

L’établissement du cœur de ville dédié à la Petite enfance est en train de faire peau neuve.