Quartier des Halles

Vers la reconquête du centre ancien de Toulon

La métamorphose du cœur de ville toulonnais se poursuit activement autour du quartier des Halles. Une offre urbaine et commerciale s’apprête à voir le jour rues d’Alger, d’Astour, des Boucheries et place Ledeau. Objectif : redynamiser un centre-ville autrefois délaissé et qui, petit à petit, à force de travail et de volonté, reprend vie. Le pari est gagné avec, en signe de confiance, le retour des grandes marques en cœur de ville telles que King Jouet et Snipes.

La redynamisation du centre-ville de Toulon vient de franchir une nouvelle étape avec une nouvelle armature commerciale et urbaine qui se met progressivement en place autour du Quartier des Halles : rues d’Alger, d’Astour, des Boucheries et place Ledeau.

Toutes les conditions nécessaires pour relancer l’attractivité et reconquérir le cœur de Toulon sont en effet aujourd’hui réunies : un renouvellement urbain avec maillage commercial cohérent et un bon niveau d’équipement répondant aux plus près aux besoins des habitants en matière d’offre de proximité.

La reconquête du cœur de ville de Toulon : 20 ans de travail et de réflexion

C’était le défi que s’était lancé, il y a déjà plus de 20 ans, la Ville avec ses partenaires, la société d'économie mixte (SEM) Var Aménagement développement (VAD) et  la Banque des territoires, tous deux porteurs des actifs.

L’objectif est aujourd'hui intact : redynamiser le cœur de ville, laissé à l’abandon et qui était devenu quasi moribond à la fin des années 1990 (logements vides, immeubles dégradés, insalubres, commerces fermés, population paupérisée) par le lancement en 2002 d’un vaste chantier de rénovation urbaine.

Nous nous y étions engagés : cela prend du temps, mais la rénovation et l’attractivité sont aujourd’hui lancées et le centre-ville de Toulon, après des années de réflexion, d’investissement et de travaux, devient de nouveau très attractif pour de nombreux commerçants et investisseurs, déclare le maire de Toulon Hubert Falco

Ce travail de longue haleine porte ces fruits, les premiers résultats sont aujourd’hui visibles, notamment rue des Arts, place de l'Equerre et bientôt autour du quartier des Halles et jusqu’à la porte d’Italie, nouveau symbole du renouveau du centre-ville. 

Nouveau partenaire : le Groupe Sebban

Spécialiste de l’investissement en immobilier commercial de centre-ville sur des actifs situés en France, le Groupe Sebban a pris la suite de Jacques Mikaélian, décédé en 2019, dans la société civile immobilière (SCI) Equerre Sémard Développement en charge de l'exploitation de la Rue des Arts, en cœur de ville de Toulon. Il en détient la majorité des parts (51%) et entend, aux côtés des partenaires fondateurs que sont la Banque des Territoires et Var Aménagement Développement (VAD), s'inscrire dans la réhabilitation de la rue Sémard et de la place de l'Equerre sur la thématique des arts, de l'artisanat et de la créativité. Rue d’Alger, à proximité des Halles, le groupe Sebban a acquis un immeuble d’angle sur 2 niveaux de 967 m2. Des travaux sont en cours pour permettre fin 2022 l’installation d’un spécialiste des vêtements de sport.

Rénover le bâti et faire place neuve

Il d’abord fallu s’occuper du bâti, grâce à l’ANRU (Agence Nationale du Renouvellement Urbain), dont l'activité a été renforcée par la seule Zone Franche Urbaine de cœur de ville. Le Programme de Rénovation Urbaine a permis de réhabiliter et de créer des logements sains et lumineux, de refaire les rues, de redessiner les places et d'apporter les équipements publics qui manquaient :

  • 11 îlots traités
  • 80 000 m2 de dallages refaits à neuf
  • 94 immeubles démolis pour faire entrer le soleil
  • 2150 logements rénovés
  • 78 rues et places entièrement réhabilitées

Relancer l’attractivité du cœur de ville 

< En misant sur la jeunesse, le retour des étudiants en cœur de ville mais aussi la culture : le Théâtre Liberté-Scène Nationale, le Musée d’Art totalement rénové, le quartier Chalucet, sa Médiathèque et ses grandes écoles, l’Hôtel des Arts….

< En développant l’offre commerciale de tout le périmètre ancien en commençant par l’installation de Monoprix, en faisant de la place de l’Équerre et de la rue Pierre Sémard le quartier des Arts, en rénovant le Cours Lafayette…

< Et en réhabilitant des Halles dont la réouverture a eu lieu en septembre 2021. 

Réhabiliter totalement du quartier 

Pour ramener un dynamisme et une énergie supplémentaire en cœur de ville, il fallait envisager la réouverture des Halles. Cette idée a pris vie en septembre 2021 ; leur succès et leur affluence ne faiblissent pas depuis. La réouverture ne s’entendait que dans le cadre de la réhabilitation totale du quartier de la Place Raspail :

  • L’îlot situé entre la rue des Boucheries et les Halles a été démoli, permettant ainsi une vue sur les Halles à partir de la rue d’Astour.
  • Une fontaine a été créée avec la reconstruction au nord d’un immeuble qui héberge le CAUE (Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement du Var)
  • L’immeuble du Crédit Municipal, quant à lui, a été entièrement réhabilité en logements de qualité.

Rues des Boucheries, d’Astour et Alezard

Les efforts se poursuivent aujourd’hui dans le secteur des rues des Boucheries, d’Astour et Alezard, entièrement rénovées. Les rez-de-chaussée réhabilités vont accueillir, dès l’été 2022, des activités commerciales complémentaires des Halles, avec l'installation de grandes marques comme l’enseigne de jouets King Jouet et de chaussures tendances Snipes.

Ces grandes enseignes font renaître le cœur de ville et redonne confiance.

Prochain challenge

Un flux commerçant ouest-est partant de la rue Pierre Sémard et allant jusqu’à la Porte d’Italie, prochain challenge, va ainsi prendre forme et les Halles jouent à nouveau leur rôle d’antan, celui dont je rêvais dès 2001, en tant que courroie de transmission de l’attractivité commerciale, explique Hubert Falco

Le renouveau du quartier des Halles de Toulon, secteur par secteur

Périmètre initial opération place de l’Equerre - rue Pierre Sémard 

  • Le Petit Biscuitier, Muse collection, Les frangines et vous, Dégus’thé, la Galerie Lisa-Yellow Corner, La Galerie du Canon, Secret d’ateliers….
  • 2500 m2
  • Investissement 3,5 millions €

Périmètre élargi - Extension Ledeau-Astour

Dans le prolongement de la Rue des Arts, une vaste réhabilitation a été entreprise vers les Halles, comprenant la restructuration et la commercialisation de 25 lots entre la place Ledeau et la rue d’Astour. Une partie des baux est déjà pourvue, notamment avec des enseignes telles que L’échoppe magique ou le Comptoir de Mathilde sur la place Ledeau. 11 emplacements vont encore ouvrir, avec notamment début juillet, l’installation de Snipes et King Jouet.  

  • 25 lots : équipement de la personne, cosmétiques, accessoires (dont L’échoppe magique, Comptoir de Mathilde) et très prochainement ouverture de 11 lots, les premières ouvertures début juillet de Snipes et King Jouet.
  • 2200 m2
  • Investissement 6 millions €

En devenir, la Porte d’Italie et l’ilot Courdouan-Garibaldi

Une fois l’extension Ledeau-Astour réalisée, la prochaine livraison sera l’îlot Courdouan, programme financé pour partie par le NPNRU et le dispositif France relance.

La position singulière de cet îlot en fait un enjeu majeur à l’échelle du centre-ville. Situé en entrée Est du centre historique, l’îlot Courdouan doit redevenir une « vitrine ». Il relie naturellement les pôles d’enseignement supérieur existants et en cours de création (campus Porte d’Italie, Chalucet, Montety), dans la continuité des nouveaux secteurs commerciaux : les Halles, rue des Arts, place Vatel…

L’intervention publique portera principalement sur le développement économique et commercial avec la création d’une offre commerciale nouvelle sur les rues Courdouan et Garibaldi.

Volet commerce :

  • Maitrise foncière en cours sur les rues Courdouan et Garibaldi
  • Restructuration de 26 cellules en rez-de-chaussée, soit 1 600 m² de surface commerciale
  • Rénovation des immeubles et devantures commerciales
  • Accompagnement des investisseurs privés
  • Le coût de la programmation s’élève à près de 6 millions €.

Recomposition résidentielle et urbaine, de manière globale et simultanée :

  • Création de 2 vastes cours au cœur de l’îlot
  • Démolition de 520 m² de plancher
  • Requalification de l’ensemble des espaces publics et aménagements urbains situés entre le Cours Lafayette, rues Mairaud, Besagne, Laindet-Lalonde et Remparts.
Actualités 

Actualités

Le 6° Festival international d’architecture d’intérieur, Design Parade, a ouvert ses portes hier, à Toulon, avec un parcours d’expositions à traver

Il aura fallu 3 ans et 122 000 tonnes d’enrochements pour conforter une Grande Jetée déstabilisée par les coups de mer.

Delacroix, Fromentin, Chassériau… Le Musée d’Art de Toulon (MAT) met à l’honneur des artistes orientalistes et propose la découverte ou la redécouv

Le Festival de Musique de Toulon a lancé la saison estivale avec « Les pianos sauvages », en partenariat avec Le Comptoir musical, NomadPlay, le Po