Du 29 novembre au 3 janvier

Toulon célèbre la magie de Noël

Le coup d’envoi des festivités est fixé au 29 novembre. Il va aller crescendo jusqu’au 24 décembre et l’arrivée du bonhomme en rouge. De nombreuses animations viendront rythmer cette période de l’Avent. Au chapitre des nouveautés : le père Noël donne rendez-vous aux enfants et à tous ceux que le sont restés sur la place d’Armes dans un chalet beaucoup plus grand et encore plus confortable. Des fêtes de fin d’année en cœur de ville mais aussi dans l’ensemble des quartiers : aucune rue, aucune place ne sera oubliée et toutes se mettront sur le 31 pour apporter cette magie de Noël au plus près des habitants.

Un village sur la place d’Armes dédié aux familles avec un chalet du Père Noël plus grand et plus confortable et une patinoire de 800m². Un village sur la place de la Liberté restructuré avec un troisième accès dans l’axe de la gare pour favoriser l’utilisation des transports en commun. Un décor féerique composé de bulles magiques entièrement repensé. Des hologrammes dans les alcôves de l’Opéra. Voici quelques-unes des nouveautés pour ces fêtes de fin d’année. « Nous avons conçu ce programme de Noël pour faire plaisir aux Toulonnais, a annoncé Christophe Moreno, adjoint au maire en charge de l’Évènementiel. Les grands principes restent inchangés avec des animations en centre-ville et dans les quartiers mais avec quelques nouveautés. La place d’Armes s’oriente vers un concept familial. Sur la place de la Liberté, la crèche et la luge vont glisser vers le nord-est pour dégager la perspective et les terrasses. Nous avons aussi prévu 8 animations musicales pendant les nocturnes ».
La place de la Liberté reste donc le cœur de la fête. Comme chaque année, elle sera transformée en un lieu hors du temps et alliera rêve, idées cadeaux, points gourmands et traditions provençales. Ce haut lieu de la vie toulonnaise sera aussi le point de rencontre de toutes les déambulations et de deux représentations des Chœurs du Sud.
Chaque jour, une nouvelle surprise sillonnera les rues du centre-ville, en s’arrêtant sur les places d’Armes ou Puget où 5 chalets sont mis à disposition des santonniers. Cette année, tous les artisans, y compris ceux qui avaient leurs habitudes sur la place de la Liberté, les années précédentes, se retrouveront sur cette place stratégique du cœur de ville, à la croisée des chemins entre la place de la Liberté et le centre Mayol. Tous y présenteront leurs créations, chacun dans un style et une gamme de couleur qui lui est propre. Et à côté du pêcheur, du meunier, du boumian, du tambourinaire ou du ravi qui sont des personnages incontournables, il n’est plus rare de trouver certaines figures emblématiques de l’actualité.

Un chalet du Père Noël sur la place d’Armes

La place d’Armes sera, cette année, le QG du Père Noël. Dans son chalet bien douillet, il sera le roi de la place, attendant petits et grands pour une photo - pour les moins timides - mais surtout pour récolter les fameuses lettres, illustrées ou manuscrites. Des demandes qu’il transmettra au fur et à mesure à ses lutins qui mettront tout leur cœur pour répondre aux souhaits des plus sages. Et pour patienter jusqu’au 25 décembre et découvrir ce que l’homme en rouge aura déposé au pied du sapin, la patinoire et ses manèges tendront leur bras aux amateurs de sensations fortes ou de glisse. Pour ces fêtes de fin d’année, la patinoire, agrandie, disposera d’une surface de glisse de 800m². Sa forme en anneau permet créer un sens de patinage naturel permettant d’intégrer les patineurs débutants aux aficionados du patin. Pour restaurer les estomacs affamés par l’effort, 6 chalets remplis de gourmandises salées et sucrées – frites belges ou chichi fregi – seront installés à proximité de la terrasse de la patinoire.

Des fêtes plus durables

« Comme l’an dernier, un soin tout particulier a été apporté dans le choix des groupes frigorifiques puisqu’ils seront moins énergivores que les années précédentes avec une réduction de près d’un tiers de leur consommation. Quant à la glace, elle sera faite à partir de glycol alimentaire, composé notamment de végétaux. Son entretien sera réalisé quotidiennement par des resurfaceuses », a précisé Christophe Moreno.
Des fêtes de fin d’année placées sous le signe de la durabilité. Comme l’an dernier, les illuminations s’éteindront à minuit. Cette mesure couplée à l’utilisation d’ampoules leds dans les 1 402 sujets ou les 103 km de guirlandes permettront de réduire drastiquement la facture énergétique. Quant aux sapins, ils : « ne seront pas floqués de neige artificielle, a renchéri Josée Massi, maire de Toulon. Ce revêtement synthétique empêche leur recyclage. De la même façon, ce sont des essences qui sont plantées exprès pour les fêtes dans des sapineraies et non des arbres coupés dans des forêts ».
Du nord au sud, d’est en ouest, l’esprit de Noël soufflera au plus près des Toulonnais. Des chalets du Village de Noël ont essaimé dans les quartiers de Saint-Jean-du Var, du Pont-du-Las et du Mourillon. Tous les quartiers ont été décorés et de nombreuses animations ont été programmées par les comités d’intérêt local (CIL), les associations de commerçants et autres structures. Quant à la tarification des parkings souterrains, elle a été adaptée afin d’accompagner les Toulonnais et les habitants de la métropole dans leurs achats de Noël.
 

Actualités 

Actualités

Une vingtaine de 12m JI sont attendus dans la Darse Vieille du 7 au 12 mai 2024.

Pour sa première édition, la course cycliste Classic Var a tenu toutes ses promesses : une arrivée à suspens au sommet du Faron, une ferveur popula

La plantation d’un arbre de laïcité, un olivier, dans le jardin du Champ-de-Mars a été l’occasion d’une cérémonie samedi 17 février en présence de

La santé des enfants passe par l’équilibre alimentaire qui doit s’apprendre dès leur plus jeune âge.

Près de 500 Toulonnais, âgés de 60 ans et plus ont passé un après-midi à virevolter sur le parquet du palais des congrès Neptune.