Éducation

Une rentrée sereine

C’est dans une école Val Fleuri toute belle qu’Olivier Millangue, Directeur Académique des services de l’Education Nationale du département du Var et Hubert Falco ont suivi la rentrée scolaire ce 1er septembre. L’occasion de noter que « nos enfants sont accueillis dans les meilleures conditions » a précisé le maire.

Comme toutes les écoles toulonnaises, l’élémentaire de Siblas a en effet été nettoyée et désinfectée dans les moindres recoins et le sera à nouveau chaque jour. Dans l’ensemble des classes, on remarque la présence du « fameux » gel hydro alcoolique et du produit destiné au traitement des surfaces. Tous les personnels présents portent bien évidemment le masque. Quant aux enfants, accueillis un par un à la porte d’entrée pour être accompagnés dans leurs classes respectives, ils affichent plutôt des sourires : « oui, j’ai passé de bonnes vacances, mais je suis contente de retrouver mes copines » se réjouit une blondinette au sac à dos tout rose ! Quant à Olivier Millangue, il précise que le « protocole sanitaire mis au point par le Ministère de l’Éducation est suivi à la lettre. Et quoi qu’il en soit, on sait tous aujourd’hui, s’adapter à la situation. »

5,7 M€ pour les écoles au budget 2020

Reste qu’au-delà des conditions sanitaires, c’est dans une école très accueillante que les petits élèves sont rentrés ce matin : avec le ravalement des façades, elle vient de bénéficier de la dernière tranche d’une restructuration complète très réussie. L’ensemble des établissements scolaires toulonnais sont d’ailleurs l’objet de travaux,  de rénovation et d’entretien régulier tout au long de l’année. Rien que cet été, 57 sur les 84 que compte la ville  ont été le théâtre d’interventions diverses pour un budget de 1,8M€. Une volonté rappelée par le maire qui précise « la Ville de Toulon s’efforce d’accompagner nos plus jeunes sur le chemin de la réussite scolaire, avec toujours plus de sécurité et de confort. Bonne rentrée à toutes et à tous ! »

En savoir plus 

 

Réhabilitation totale de l’école Val fleuri

(2,7 M€)

2014/2015 : réfection de l’étanchéité des toitures terrasse

2017/2018 : rénovation de l’école

2019 : aménagement des coursives

2020 : ravalement des façades

 

Quelques chiffres :

  • 84 écoles (41 maternelles & 43 élémentaires)
  • Près de 14 000 élèves
  •  5 ouvertures de classes supplémentaires (dont une dédiée aux élèves en situation de handicap (ULIS) à la rentrée 2020)
  • + 70 classes en 5 ans
  • 72 % des élèves déjeunent dans les restaurants scolaires (tarifs inchangés depuis 2018) soit quelque 9 000 rationnaires chaque jour

 

Plus d’infos :

< Accueil périscolaire élargi à toutes les écoles :

Temps méridien avant ou après le repas

Le matin de 7h30 à 8h30 (2 300 enfants)

Prolongé jusqu’à 18h le soir (3 600 enfants)

 

< Priorité à la sécurité

Au-delà de leurs abords (signalés, matérialisés et surveillés), les écoles sont également sécurisées de l’intérieur via la mise en place d’alarmes anti intrusion et de visiophones.

(71 surveillants de trafic présents aux heures d’entrée et de sortie des classes)

< Toutes les écoles sont désormais connectées à la fibre optique

 

Opérations phares de l’été :

> Élémentaire Malbousquet : construction d’un bâtiment  modulaire :              

   800 000 € (reprise des travaux à l’automne / montant global de l’opération 1,07 M€)

 

< École relais du Pont-du-Las : 1re tranche, travaux préparatoires   464 000 €  (coût total de l’opération : 1,1 M€ / 2e tranche prévue été 2021)

 

< Maternelle des Moulins : confortement de la falaise                                                   155 000 €

                                                                                                      Investissements pour les écoles depuis 2001   près de      90   M€

 

Actualités 

Actualités

Suite à la réunion de ce matin en bureau métropolitain, Hubert Falco communique :

Dans le cadre des mesures gouvernementales applicables à compter du 23 octobre 2020 minuit et des directives du Ministère des Sports, la Ville de T

Il est assez exceptionnel de s’asseoir sur le fauteuil d’un adjoint au maire et d’utiliser son micro pour s’exprimer devant ses camarades.