Le nouveau visage de Toulon

Au cœur de la plus belle rade d’Europe, Toulon poursuit au quotidien sa transformation en profondeur, initiée en 2001. Premier port militaire d’Europe, elle est également devenue une destination touristique de premier plan, une cité étudiante qui compte, une ville qui redessine son centre historique comme ses quartiers tout en affirmant sa vocation maritime et ses ambitions culturelles et économiques.

Toulon, développe son offre touristique et portuaire

Le port connaît une accélération spectaculaire dans le domaine de la croisière, du yachting et des ferries. Les croisiéristes sont de plus en plus nombreux à visiter notre rade qui accueille près de 107 escales par an et 260 000 passagers.

1er port de ferries de France avec ses liaisons quotidiennes vers la Corse, son terminal passager a été entièrement rénové.

3e port de croisières de France, Toulon accueille des yachts pouvant mesurer jusqu’à 60 mètres. Grâce à une décision favorable de la Défense et de la Marine Nationale, un môle de croisière  va être construit sur l’ancien site DCNS, d’ici 2022. Un concours international d’aménagement portuaire a été lancé. Il concerne 36 000 m2 et son périmètre s’étendra du rond-point Bonaparte jusqu’à Pipady. « Ce projet va transformer l’ensemble du littoral maritime et de la rade » a récemment souligné le maire de la ville.

Toulon se positionne aussi depuis quelques années sur des événements nautiques d’envergure comme l’America’s Cup, la Tall Ship Regatta ou le  GC32 Racing Tour. 

Toulon, vocation maritime affirmée

Ville maritime par excellence, la rade de Toulon est un site privilégié pour le développement des activités liées à la mer. Grâce à ses nombreux atouts, le territoire se positionne parmi les sites économiques les plus attractifs d’Europe. Ainsi, le Pôle Mer  Méditerranée concentre de nombreux projets innovants et investit chaque année dans la recherche et développement. 

Le Technopole de la Mer, spécialisé dans la sécurité, la sûreté maritime et le développement durable,  est le premier fleuron de ce pôle reconnu internationalement.

Le renouveau du centre ancien

Depuis 15 ans, la Ville mène une vaste opération de réhabilitation de son centre ancien. Sur l’ensemble du cœur historique, destructions, requalifications et constructions s’enchaînent,  des places sont recréées, (Grand Couvent dans l’îlot Baudin, Équerre, Monsenergue, Savonnières, etc.),  les axes de circulation sont remis à niveau  et le « quartier des Arts » a vu le jour. Cette dynamique, incluant la mise à disposition de services et encourageant l’ouverture de commerces, restaurants, galeries et boutiques de créateurs,  favorise le retour des étudiants et des actifs au centre de la cité. Quant à l’offre culturelle, elle gagne elle aussi en qualité et en diversité. Dernier exemple en date, après la création de plusieurs lieux d’exposition, l’ouverture de la GaM (galerie des musées) rue Sémard et la réhabilitation complète en cours du Musée d’Art. À sa réouverture, en 2019, il pourra à la fois mettre en valeur son propre fonds de collections et accueillir des expositions de niveau international.

Les quartiers se métamorphosent

Au-delà de son cœur, Toulon soigne également ses quartiers. Requalification des voiries, sécurisation des abords des écoles, réfection des réseaux, création de places, etc. s’y succèdent au fil des mois. De nouveaux programmes de logements voient également le jour, sur l’ensemble du territoire de la commune : côté Est, l’écoquartier de Font-Pré, inscrit dans une démarche de développement durable,  regroupe sur plus de 4 hectares, de nouveaux appartements, des bureaux, une crèche, des services et une Mairie annexe. La Solde, à l’entrée Ouest, allie habitat et parking et le quartier de la Loubière, à deux pas du centre-ville,  s’est lui aussi métamorphosé avec des logements neufs, des bureaux et des commerces de proximité. Il en va de même au Pont-du-Las ou encore à Sainte-Anne, et à cette  liste, non exhaustive, d’initiatives publiques, s’ajoutent de nombreux programmes immobiliers privés.

Nouveaux campus toulonnais: porte d'Italie et Chalucet

Le campus universitaire de Toulon-Porte d’Italie accueille près de  4 500 étudiants en cœur de ville.

A la rentrée 2019, le nouveau quartier de la créativité et de la connaissance verra le jour à l’emplacement de l’ancien hôpital Chalucet. Une médiathèque, l’école supérieure de commerce « Kedge business », l’école supérieure d’Art et Design Toulon Provence Méditerranée, le palais de la connaissance et de l’industrie créative de la CCI du Var, des pépinières d’entreprises du numérique, des bureaux administratifs, des logements et des parkings en sous-sol y seront implantés.

Avec 1 300 entreprises dans le secteur du numérique et près de 15 000 étudiants formés chaque année dans l’agglomération toulonnaise, le territoire possède les atouts nécessaires pour devenir l'un des acteurs majeurs du sud de la France. Et Toulon, une ville où il fait bon vivre, étudier et travailler.

Les partenaires

Pour le développement de son économie, la Ville de Toulon s'appuie sur différents partenaires :

Contacts