Insertion des personnes en situation de handicap

Toulon, ville inclusive

À l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées qui se tient chaque 3 décembre depuis 1992, la Ville de Toulon a mis l’accent sur toutes les actions qu’elle déploie au quotidien pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Ces actions concernent l’ensemble de ses compétences et sont accompagnées par la métropole pour celles qui touchent notamment à la voirie, au stationnement, aux transports publics ou au tourisme.

Depuis 2021, la Ville de Toulon développe une stratégie globale en matière d’inclusion des personnes en situation de handicap. « Ainsi pour les cinq années à venir, les priorités sont mises sur la facilitation de leur accès aux services publics, le renforcement des actions d’intégration des enfants porteurs de handicap dans les écoles, les crèches et centres de loisirs et la poursuite de l’amélioration de la continuité de la chaîne de déplacement dans le cadre de la mise en accessibilité de la voirie, des aménagements des espaces publics ou du réseau de transport en commun », précise Dominique Andreotti, adjoint au maire en charge des Solidarité, en marge de la Journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre dernier.
Les actions mises en place par la commune concerne la vie quotidienne dans sa globalité : déplacement, scolarisation, accès à la culture, aux sports, aux loisirs, à l’information. « La Ville fait beaucoup. Toutes les nouvelles réalisations sont bien évidemment construites aux normes et nous y mettons progressivement l’ensemble des anciens bâtiments. Chaque année, nous consacrons 1,5 million d’euro pour la mise en accessibilité de notre patrimoine bâti ouvert au public », poursuit l’élue.

Se déplacer en autonomie

Chaque projet de voirie intègre le volet accessibilité. Lors des travaux de requalification d’une voie, un soin particulier est apporté au traitement des interfaces entre les différents maillons de la chaîne du déplacement.
En matière de transport en commun, l’ensemble des véhicules est accessible aux personnes en situation de handicap : plancher bas et sièges plus spacieux pour les personnes à mobilité réduite (PMR), annonce sonore des arrêts pour les personnes malvoyantes, bips sonores pour l’ouverture, la fermeture des portes ou la validation des titres de transport. En 2021, 21 arrêts supplémentaires ont été rendus accessibles.
Un service PMR vient en complément des lignes régulières. Il est assuré par des minibus aménagés pour le transport de fauteuil roulant. La personne, après réservation, est prise en charge au plus près de son lieu de départ et/ou d’arrivée.
« La tarification a, elle aussi, été adaptée. Elle repose sur la gratuité des transports en commun sur le réseau Mistral pour les personnes porteuses d’un handicap et détentrices de la carte H. Cette carte comporte un nombre illimité de voyages », précise Dominique Andreotti. En 2019, 1 534 Toulonnais ont bénéficié de cette gratuité.

L’accompagnement de l’inclusion scolaire et périscolaire

Des enfants en situation de handicap sont pris en charge au sein des 84 groupes scolaires toulonnais les matins, midis et soirs par des auxiliaires de vie recrutés par la commune qui poursuivent la prise en charge collective ou individualisée mise en œuvre par l'Education Nationale sur le temps scolaire. En 2019, 298 enfants porteurs de handicap étaient inscrits aux activités périscolaires.
De même, ces enfants en situation de handicap peuvent être inscrits, pendant les vacances scolaires, dans les 17 accueils de loisirs toulonnais à raison de 2 enfants par centre. Saint-Dominique et le Clos Olive se distinguent pour leurs actions en faveur des enfants souffrant de handicap : « Saint-Dominique a pour objectif l’inclusion de ces enfants en les intégrant dans les groupes du même âge avec la présence d’un animateur dédié. Ce centre dispose d’une capacité d’accueil de 15 places pour chaque période de vacances scolaires, indique l’adjoint au maire. Quant au Clos Olive, différentes actions autour du jardinage et de l’équithérapie sont menées ».
Afin d’améliorer les conditions d'accueil scolaires, la Ville équipe ses écoles de mobilier adapté. De plus, 16 unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) ont été déployées dans 3 écoles toulonnaises : l’école élémentaire Debussy pour les troubles des fonctions auditives, l’école élémentaire Lazare Carnot pour les troubles spécifiques du langage et des apprentissages et l’école maternelle Saint-Saëns dispose d’une classe adaptée. Quant à l’école élémentaire spécialisée Dominique Mille, elle accueille au sein de 4 classes une vingtaine d’enfants en situation de handicap.

L’inclusion par la culture et les sports

Tout comme pour les déplacements, l’éducation ou la jeunesse, la Ville mène différentes actions en faveur de l’inclusion par la culture. « Nous proposons des médiations culturelles aux publics empêchés, nous avons formé deux médiateurs à la langue des signes », explique Dominique Andreotti. En plus de ces actions, Toulon achète régulièrement du mobilier, des documents et des ouvrages adaptés.
Ville de sport et ville sportive, la commune porte une attention particulière aux supporters, aux athlètes de haut niveau ou du dimanche en situation de handicap. Elle propose des activités sportives handisports pour adultes au gymnase du Port Marchand, accueille des clubs et associations dédiées aux personnes porteuses de handicap, avec notamment l’attribution de créneaux, dans les piscines Léo-Lagrange et du port-Marchand, aux associations sportives accompagnant les personnes porteuses de handicap pour l’apprentissage de la natation et la familiarisation avec le milieu aquatique.
Les piscines Léo-Lagrange et du Port-Marchand sont équipées de fauteuils de mise à l’eau et de vestiaires pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Quant aux plages du Mourillon, elles sont équipées, durant la période estivale de « tiralos », fauteuils permettant de rouler dans le sable et dans l’eau.

Le tourisme inclusif et de l’information pour tous

Depuis 2005, l’office intercommunal de tourisme, Toulon Tourisme, s’est engagé dans une démarche d’accessibilité et a obtenu le label Tourisme Handicap. La mairie de Toulon met à la disposition de Toulon Tourisme le dispositif ACCE-O, application gratuite permettant aux personnes sourdes et malentendantes de pourvoir communiquer par téléphone en traduisant instantanément la conversation. Ce même dispositif est déployé depuis le 1er janvier 2020 à l’accueil téléphonique.
Enfin, la revue municipale « Toulon Méditerranée Mag » est, depuis 2017, transcrit en braille et en fichier audio. La version braille du magazine est disponible dans les bibliothèques, à l’accueil de la mairie d’honneur, de la mairie principale et dans les locaux de Toulon Tourisme. Le magazine est également disponible en version audio téléchargeable sur le site internet www.toulon.fr.

Le terme de handicap désigne l’incapacité d’une personne à vivre et à agir dans son environnement en raison de déficiences physiques, mentales ou sensorielles. Il se traduit la plupart du temps par des difficultés de déplacement, d'expression ou de compréhension chez la personne atteinte. Cinq grandes catégories de handicap ont été répertoriées : le handicap moteur, le handicap psychique, le handicap mental, le handicap sensoriel et les maladies invalidantes.

En savoir plus 

Les chiffres clés de l'inclusion

  • Nombre de places de stationnement réservées PMR sur voirie : 948
  • Nombre de places réservées PMR dans les parcs de stationnement en ouvrage : 116
  • Nombre de traversées piétonnes équipées de dispositifs sonores : 35
  • Nombre de traversées accessibles (trottoirs et passages piétons) : 613
  • Nombre total de points d’arrêts pour les transports en communs : 699
  • Nombre de points d’arrêts accessibles : 310 soit 44,34%
  • Nombre total d’établissements recevant du public (ERP) communaux : 240
  • Pourcentage de diagnostics réalisés sur les ERP communaux : 100%
  • Taux moyen global d’accessibilité des bâtiments communaux : 75%
  • Nombre total d’emplois permanents dans la collectivité : 2 615
  • Nombre de travailleurs handicapés employés sur un emploi permanent au 31 décembre 2020 :  170 soit 6,8% des emplois permanents (taux obligatoire : 6%)
  • Nombre d’enfants porteurs de handicap inscrits et accueillis aux activités périscolaires municipales (garderie du matin, restauration scolaire et garderie du soir) : 298 enfants accompagnés par 35 agents municipaux
     
Actualités 

Actualités

Après 70 ans d’absence, la fontaine emblématique va faire son retour aux Halles, le 24 janvier prochain.

Le numéro 237 du magazine Détours en France, consacré au Var, propose à ses lecteurs de découvrir, dans un dossier de 10 pages, un nouveau visage d

Installées place Vincent-Raspail, face aux Halles et place Émile-Claude côté boulevard de Bazeilles, ces deux bornes qui visent à signaler un incid

Dans son édition de mardi 4 janvier, France 3 a diffusé un reportage réalisé à l’école maternelle Basse-Convention où l’installation de capteurs de