Canicule : la Ville s'y prépare

Comme chaque année à pareille époque, les personnels du CCAS, de la Sécurité Civile communale, de la police municipale et les élus en charge du Plan National Canicule au niveau de la ville se retrouvent pour un exercice de simulation avant le 1er juin, date de lancement de la période de veille saisonnière (laquelle se termine le 15 septembre). Cet exercice s’est déroulé jeudi 25 mai et son utilité était de tester grandeur nature tous les détails de l’organisation prévue en cas de déclenchement de l’alerte canicule.

Pour être parfaitement opérationnels en situation de crise, il faut envisager, en les simulant, les situations graves qui peuvent survenir. C’est l’objectif qui a réuni en mairie jeudi 25 mai les différents acteurs du Plan National Canicule pour tester son efficacité. Ce dispositif a pour objectifs d’anticiper l’arrivée des vagues de chaleur, de définir les actions à mettre en œuvre pour limiter les effets sur la santé ainsi que les mesures permettant de réduire l’exposition à la chaleur, particulièrement celle des personnes vulnérables.

Rompre l’isolement

Dominique Andreotti, adjoint au maire et vice-présidente du CCAS, a rappelé que « le plan National Canicule a été mis en place à la suite de la canicule de 2003 qui a mis en évidence l’isolement de nos aînés et la nécessité de veiller sur les populations fragiles. Il est construit sur 4 niveaux d’alerte correspondant à 4 niveaux de vigilance météorologique » (voir en savoir plus).

Depuis lors, le CCAS est en charge de la tenue d’un registre qui répertorie les personnes vulnérables résidant à Toulon. Leur inscription est immédiate dès lors que ces dernières en manifestent le souhait. Cette démarche peut également être accomplie par un tiers (membre de la famille, ami, médecin, auxiliaire de santé, etc.) : en ce cas, l’intéressé doit donner son accord. Mairies de quartiers, service municipal en lien avec les seniors, associations, bailleurs sociaux… Autant de maillons essentiels qui, par leur proximité avec les personnes isolées, jouent un rôle de sentinelle auprès du CCAS.

La technologie au service des plus vulnérables

Un système d’alerte automatisé a été par ailleurs mis en place par la Ville de Toulon et le CCAS afin de s’assurer de la bonne santé des personnes inscrites sur ce registre. « Cet autocommutateur, qui diffuse des messages de sensibilisation, permet de joindre 60 000 personnes en une heure, poursuit la vice-présidente du CCAS. Il a été conçu pour réitérer l’appel 5 minutes après si la ligne ne répond pas, si elle est occupée ou si le correspondant, qui a décroché, n’a pas validé la bonne compréhension du message. Le déplacement de la police municipale est prévu si après plusieurs appels, les personnes restent injoignables ».

Les professionnels de santé de la ville (médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers libéraux) reçoivent également un message pour les inviter à orienter vers le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) du CCAS de Toulon les personnes susceptibles d’avoir besoin de services sociaux et sanitaires.

Cette journée test s’appuie principalement sur l’activation de cet autocommutateur et sur l’aboutissement des appels. En fin de matinée par exemple, 44 % des personnes avaient reçu et validé l’appel, 45 % avaient entendu le message de prévention sans le valider, 10 % n’avaient pas décroché. Ces dernières ont été rappelées à intervalles réguliers et dans l’intervalle, leurs aidants. En dernier recours, une visite sur place permet de s’assurer de la bonne santé de la personne.

La vigilance de tous

Selon les chiffres publiés par l’INSEE, au 1er janvier 2023, sur les 181 506 habitants que compte Toulon, 51 778 personnes ont plus de 60 ans dont 21 159 sont âgés de plus de 75 ans. C’est dire l’importance de l’attention de chacun à leur endroit.

Car si la prévention et l’information sont au cœur du dispositif de protection mis en place par la Ville, le CCAS et tous les acteurs du Plan Canicule (parmi lesquels figurent aux avant-postes le SAMU, la police nationale et les Pompiers en cas de déclenchement de l’alerte canicule) la vigilance de tous est tout aussi essentielle.

 

Dominique Andreotti, adjoint au maire et vice-présidente du CCAS était entourée de Valérie Mondone, adjoint au maire déléguée au Pôle famille (Jeunesse/Seniors/Liens intergénérationnels), de Luc de Saint-Sernin, adjoint au maire délégué à la Sécurité civile et de Denis Gutierrez, conseiller municipal délégué à la Sécurité civile

En savoir plus 

Qui peut s’inscrire sur le registre ?

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • Les personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail
  • Les personnes adultes handicapées en invalidité

Qui peut solliciter l’inscription sur le registre ?

  • La personne elle-même
  • Son représentant légal
  • Un tiers (ami, proche, médecin, service d’aide à domicile, etc.) avec l’accord de l’intéressé(e)

Comment s’inscrire ?

4 niveaux d’alerte pour le Plan national canicule

  • Niveau 1 : veille saisonnière du 1er juin au 15 septembre
  • Niveau 2 : avertissement chaleur (vigilance jaune)
  • Niveau 3 : alerte canicule (vigilance orange)

Niveau 4 : canicule extrême (vigilance rouge)

Actualités 

Actualités

Dans le cadre des actions Jeunesse menées par la Métropole TPM, le Conseil de la Vie Etudiante et de la Jeunesse TPM en lien avec le Conseil de Dév

En étant l’une des villes étapes du Relais de la flamme olympique, Toulon est entrée dans l’histoire des JO.

C’est devant des milliers de personnes massées sur la place de la Liberté que le comédien Charles Berling a embrasé le chaudron olympique, au terme

Jusqu’au 12 mai, 9 voiliers dits 12 m JI vont s’affronter sur le plan d’eau de la Rade des Vignettes pour cette 1ère édition de la Toulon Provence