Unis face à l'inacceptable

Au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire et de géographie, poignardé et décapité au seul motif d’avoir enseigné à ses élèves les principes intangibles de la République Française au premier rang desquels figure la Liberté, notre Nation est blessée au plus profond d’elle-même.


Parce que nous vivons douloureusement ce drame abject, j’ai décidé de mettre en berne les drapeaux de notre ville à partir d’aujourd’hui jusqu’à mercredi, jour de l’hommage national.


J’invite également toutes les Toulonnaises et les Toulonnais qui le souhaitent, mercredi prochain 21 octobre à 19 heures, au moment où se déroulera l’hommage de la Nation, à se rassembler sur le Carré du Port, devant la Mairie d’honneur, dans le respect des règles sanitaires, pour un moment de recueillement, de solidarité et de cohésion républicaine.

 

                                                Hubert Falco

                                                Maire de Toulon

                                                Président de Toulon Provence Méditerranée

                                                Ancien Ministre

                                                                            

Actualités 

Actualités

Les sportifs ont recouvré un peu de liberté, mais les règles restent encore contraignantes.

Parce qu’il est important de cultiver l’esprit de fête et parce que c’est bon pour le moral de tout le monde, la ville se pare de lumières et décor

Suite aux dernières annonces gouvernementales et à la demande du maire Hubert Falco, médiathèques et bibliothèques vont reprendre leurs activités d

Comme chaque année, les jeunes fréquentant les centres de loisirs ont célébré « la Journée internationale des droits de l’enfant ».